Notre Blog

Voici des articles écrit par nous tirés principalement du MAG2000.

Le Grincement des dents [fr]

<span lang='fr'>Le Grincement des dents <span class='bb-lang'>[fr]</span></span>

Le bruxisme « grincement des dents » est une parafonction de l’appareil masticateur soit par serrement soit par mouvements latéraux. Cette parafonction peut se manifester chez le bruxomane pendant le jour, mais plus souvent durant le sommeil.

Plusieurs types de bruxisme existent : le bruxisme centré sans mouvement latéral (clenching ), le bruxisme excentré (grinding), ce dernier est fréquent et physiologique durant l’enfance, où son rôle est l’usure des dents de lait. Il disparaît généralement à l’apparition des dents adultes. Le bruxisme d’éveil et le bruxisme du sommeil. Le bruxisme primaire, idiopathique, en l’absence de cause. Le bruxisme secondaire, iatrogène, associé à des problèmes neurologiques, psychiatriques ou pharmacologiques.

Il peut être causé par une déglutition atypique et une respiration buccale, le stress, un trouble de l’occlusion dentaire, certains antidépresseurs comme la venlafaxine et les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, des stupéfiants, comme l’ecstasy ou la méthamphétamine. Il est démontré que l’importance du grincement augmente en fonction du stress ressenti durant la journée et une corrélation positive entre le bruxisme et l’anxiété, l’hostilité ou encore l’hyperactivité a été mise en évidence chez des étudiants à l’approche des examens. Il existe également une relation entre les troubles respiratoires nocturnes par interférence avec la langue.

Les conséquences du bruxisme sont à plusieurs niveaux : des problèmes au niveau des articulations temporo-mandibulaires (claquements, blocage, usure prématuré), des problèmes d’usure dentaires, des échecs implantaires, des bris d’obturations et d’appareils dentaires, des douleurs vertébrales et raideurs musculaires

Les traitements peuvent avoir pour objectif de traiter les symptômes et / ou les causes. Le port d’une plaque occlusale durant la nuit (qui absorbe les forces les plus importantes, la psychothérapie est utile pour diminuer le stress à l’origine de la parafonctions, le NTI-tss est une petite préforme qui s’appose sur les incisives du patient et qui empêche ainsi de serrer et de grincer des dents. Malheureusement, son effet est transitoire. Il y a aussi les injections de toxine botulique dans les muscles masticateurs les plus puissants.

Chaque cas est unique et votre dentiste est le docteur de votre bouche. Établissez un lien de confiance en lui posant des questions. Votre dentiste est là pour vous!